Great ideas are Worthless Execution is everything.

Anecdote

Témoin de l'évolution de mon mode de pensée

author01

Le premier livre que j’ai offert à mon manager était : Lean Startup

Le dernier livre que j’ai recommandé a mon autre manager était : La tragédie du modèle d’affaire

Un nouveau mode de Pensée

De l'IUT a IDEA a P&G

author02

J'ai a l'origine suivi une formation de Technico-commercial puis en Management international.

Des Etudes passionnantes mais très théoriques dont j’ai su m’imprégner en exécutant.

Mon mode de pensée influencé par la culture hacker et les méthodes et pratiques marketing "classique" : Objectif comprendre l’environnement et trouver la faille c’est-à-dire « détourner » l’usage d’une partie d’un système, d’une organisation ou autre a son profit.

C'était donc à l'origine une approche très technique (informatique et marketing) et éloignée des considérations du design et des SHS.

Néanmoins, je pense que l'approche adoptée durant mon stage est la parfaite synthèse de ces trois cultures.

Le Mode Projet

La fin des Ramens

author01

Mon mode de travail habituel est le mode « fuck off ».

Je dois reconnaitre toujours l’adopter en travail personnel mais le mode projet tel qu’il nous l’a été enseigne m’a beaucoup appris lors de P1 et P2.

Avec d'éxcellents resultats, un rush continu mais addictif et surtout porteur.

J’ai aussi decouvert que mes amis en ecole d’architecte ou d’art etaient familiers du mode projets mais pas mes camarades de l’EMLYON qui etaient adeptes du mode fuck off.

Je pense que le mode projet est indispensable a la mise en place d’une approche hollistique telle que le DTG puisqu'elle laisse le temps d'explorer l'inconnu et donc de s'en enrichir.

L'Art et le Design Thinking

One more thing

author01

C’est pour moi la grande decouverte de IDEA.

Je regrette amerement ne pas avoir pu suivre de cours d’art (c’est une de mes grandes lacunes et c’est un pont formidable entre le passe et le present, les civilisations et leurs passions ). Neanmoins la decouverte des SHS a comble un besoin latent dans mes connaissances. C’est en partant des travaux de Zygmunt Bauman et de Jean-Pierre Kauffman que j’ai pu tres rapidement adopter un posture a la fois pertinente, efficace, et originale lors de mon etudes d’usage sur le lien entre le style vestimentaire et le soin apporte aux vetements. C’est en acceptant de passer par des phases d’ouverture et de fermeture predefinies que nous avons sur trouver la bonne inspiration et faire les bons choix au bon moment lorsque nous sommes arrives finalistes du Space App Challenge de la NASA, ou du Grand Challenge de l’innovation chez Canal +. Aujourd’hui lorsque j’enseigne le DTG (Digital Campus) ou que j’en fait part a mes collegues chez P&G je rencontrer des barrieres a l’adoption de cette pratique. D’abord parceque personne n’est dupe sur l’aspect « mode/tendance » du DTG et ensuite parcequ’il impose de deconstruire les habitudes de travail et de specialisation des taches.

L'effectuation et les theories entrepreneuriales

L'histoire des histoires

author05

Comme mentionne en introduction j’ai offert le livre LEAN Startup a mon manager car malgré les différences fondamentales entre l’effectuation (qui est centre sur le processus) et le lean startup (qui est centre sur le produit) les deux approches font l’apologie d’une exécution rapide, centrée sur l’essentiel et surtout, basée sur les rapports préexistants avec le réseau d’acteur.

C’est particulièrement ce dernier aspect qui a bouleverse ma vision des choses.

Si les deux premiers s’imposent d’eux même face au manque de moyen, on peut souvent être tente d’ignorer les liens invisibles qui lient chacun d’entre nous dans les organisations qui, de fait, hébergeront les projets, ou produits que nous cherchons à créer.